Le travail paie ! C'est la réconfortante leçon du jour ! 
En athlé, point de salut hors d'un entraînement régulier, assidu, qu'il pleuve, qu'il vente,qu'il neige. Demandez à Arnaud, qui a pulvérisé son record en 3h35mn sur le marathon de Berlin ce matin, malgré des conditions météo difficiles. Depuis un an, il n'a pas raté une seule séance du mardi et du vendredi soirs ! 
Thomas B. s'entraîne aussi assidûment. Il le faut, pour faire 1h08mn sur Paris-Versailles et terminer dans les 500 premiers sur 25000 coureurs !
Harry (1er master 3) et Jean-Yves (4ème master 2) sur la Monmorycienne, pourraient aussi vous dire, qu'il faut être persévérants pour progresser.
Ce soir, ces quatre là sont les plus heureux de la terre !